L'emailing en affiliation

Publié le Mardi 12 Mai 2015 par Club Affiliation
L'emailing en affiliation

L'emailing


L’email marketing, appelé aussi emailing, est une forme de marketing direct qui a pris de l’ampleur avec la démocratisation du web. Cet outil du Marketing Internet désigne l’envoi d’informations commerciales par email.



Mais comment cela fonctionne t-il ?


L’email marketing peut être utilisé en acquisition et en fidélisation. Dans le premier cas, cette technique consiste en l’envoi d’offres commerciales par mail à des internautes dans le but de les renvoyer vers le site Internet de l’annonceur et donc d'acquérir de nouveaux clients. En fidélisation, l’email marketing s’adresse à des clients existants : envoi de newsletters, d’offres spéciales...


Ce moyen de communication, rapide et personnalisable, offre de nombreux avantages, notamment en termes de coûts et de traçabilité. En effet, largement moins onéreux que le mailing papier (le fameux ISA, imprimé sans adresse), il offre de bien meilleurs taux de retours. Il permet notamment de savoir si le destinataire a ouvert le mail, s’il a cliqué et donc entraîné une visite sur le site cible et s’il a « converti », c'est-à-dire procédé à un achat. De plus, la simplicité de cet outil permet de personnaliser les envois et de créer des mailings adaptés suivant les segments visés, et selon les centres d’intérêts des internautes ciblés.


La base de mails


Mais avant de lancer une campagne d’emailing marketing, il faut créer une base de données composée d'emails et pour cela respecter plusieurs règles. Il faut s’assurer que les adresses collectées soient « opt’in », c'est-à-dire qu’elles aient bien demandé à recevoir des emails, voire « opt’in partenaires » : elles acceptent également de recevoir des offres de sites partenaires de la base. Il faut également déclarer cette base mail à la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés). Cette démarche est obligatoire.


Les campagnes d'affiliation


Concernant les campagnes à proprement parler, la pression marketing est très importante. En effet, d’après une étude réalisée par Tedemis, spécialiste du marketing direct, 76% des internautes se sentent agressés par le marketing en ligne traditionnel et 81 % d’entre eux jugent trop élevé, voire insupportable, le nombre d’emails commerciaux qu’ils reçoiven. Il faut dire que les internautes français reçoivent en moyenne 1,4 milliards d’emails par jour ! Dès lors, en toute logique, la pression marketing à appliquer à une base de données est fondamentale, que ce soit pour les résultats d’une campagne, pour l’image de la marque présente dans le message mais aussi pour les internautes présents dans la base.
En fidélisation, il ne faudra pas dépasser un message par semaine (sauf exceptions types ventes privées…) tandis qu’en prospection, la bonne pratique est d’un message publicitaire par jour. L’envie de « noyer » ses adresses sous les messages publicitaires peut être forte, avec pour objectif de rentabiliser au maximum sa base. Mais cela est, au contraire, à déconseiller puisque les internautes se désabonneront, puisque les FAI (fournisseurs d’accès à Internet) ne laisseront plus passer les messages et, tout simplement, car les mails envoyés par la base expéditrice seront reconnus comme « spams ».


D’ailleurs, pour éviter cela, une notion très importante à appréhender en emailing marketing est la « délivrabilité ».


Emailing deuxième partie »

  • cpm
  • cpc
  • dcpc
  • cpl
  • cpa fixe
  • cpa %

Rémunération à l'affichage

Rémunération au clic

Rémunération au double clic

Rémunération au formulaire

Rémunération à la vente fixe

Rémunération au pourcentage




© Point Communication 2009-2017 | Mentions légales | Nous contacter
▲UP